FUTURE CAC 40 : Vent de panique


Rédigé par Bertrand Richard, le Lundi 18 Mars 2013 à 11:06


FUTURE CAC 40 : Vent de panique
Vendredi, l'incapacité à déborder la résistance des 3870 points entrevue la veille se concrétisait un peu plus et nous guettions une cassure des 3850 points pour envisager un Turbo Put nous méfiant tout de même du retour de la volatilité engendrée par l'expiration de nombreux contrats à terme. Notre scénario baissier a bien eu lieu favorisé par le recul de l'indice de confiance du moral du consommateur mais le support des 3830 points suscitait encore un retour des acheteurs.
 
Aux Etats-Unis, la baisse fut assez symbolique et il convient de savoir si les marchés sont mûrs pour entrer en phase de consolidation après toute une série de records. Pour le moment, les Futures sont en baisse et la " taxe chypriote " met en valeur un risque sur le système bancaire même si ce dernier est bien relatif. Faut-il y voir un bon prétexte pour une pause ?
 
Le Future CAC a littéralement plongé à l'ouverture mais les acheteurs n'ont pas mis longtemps pour se ruer à l'affût d'opportunités. Ainsi, le vent de panique s'est transformée rapidement en brise. Le support des 3790 points est réintégré ce qui autorise théoriquement un Turbo Call. Néanmoins, la barre symbolique des 3800 points est travaillée et sans un éloignement significatif de celle-ci soit au-dessus des 3815 points, nous préférons un Turbo Put à renforcer en deçà des 3790 points.

En résumé, le Turbo Put CITI Code 2043C est adapté si le Future CAC casse bien les 3800 points On  n'insiste pas au-dessus des 3815 points.

Notre stratégie du jour se base sur des données horaires du Future CAC. Il est possible de choisir des repères plus courts ( 5mn, 10 mn, 15 mn etc) ou plus longs (2 heures, 4 heures etc) Le graphe le plus suivi par les professionnels reste celui en données horaires car facilement lisible et compréhensible du plus grand nombre. 




Avertissement légal