Future CAC 40 : Bien envie mais...


Rédigé par Bertrand Richard, le Vendredi 29 Août 2014 à 11:05


Hier, le Future CAC 40 s’est heurté à la résistance des 4390 points et contrairement à la veille les vendeurs ont réussi à prendre la main. De la sorte, le Future CAC 40 a glissé en direction des 4340 points, le regain de tension en Ukraine servant de prétexte bien utile. Néanmoins, les vendeurs n’ont pas réussi à toucher le seuil des 4340 points.
 
 Aux Etats-Unis, la bonne nouvelle est venue de l’estimation du PIB bien supérieure aux attentes. Les inscriptions chômage sont également en deçà des estimations et les promesses de ventes de logements montrent le dynamisme du secteur. Les opérateurs n’ont pas salué cette salve de bonnes nouvelles et le visage en boucle du président Obama manifestement grave et tendu face aux responsabilités qu’il doit prendre tant pour l’Ukraine que pour la Syrie a privé les opérateurs du moindre enthousiasme. Le repli est cependant presque symbolique. On surveillera cet après-midi l’indice de confiance du consommateur américain, le niveau d’activité de la région de Chicago et les revenus des ménages. Pour le moment, les futures sont proches de l’équilibre.
 
Le Future CAC 40 se reprend et cherche à revenir au contact des 4390 points. Les acheteurs restent néanmoins prudents dans l’attente des chiffres de l’inflation en Europe ce qui devrait conditionner les mesures à venir de la BCE. En deçà des 4390 points, nous sommes toujours favorables à l’acquisition d’un turbo put sachant que les marchés redeviennent nerveux au fur et à mesure que la situation en Ukraine se tend. On n’insiste néanmoins pas si la barre symbolique des 4400 points est allègrement franchie.
 

En résumé, on peut envisager le Turbo Put CITI Code 3300C sauf débordement des 4390 points 
 
Notre stratégie du jour se base sur des données horaires du Future CAC 40. Il est possible de choisir des repères plus courts ( 5mn, 10 mn, 15 mn etc) ou plus longs (2 heures, 4 heures etc) mais les données horaires sont suivies par de nombreux professionnels. Autant essayer de voir et comprendre ce qu'ils font...
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal