Future CAC 40 : Retour à confirmer


Rédigé par Bertrand Richard, le Lundi 11 Août 2014 à 11:14


Vendredi, le Future CAC 40 ouvrait en nette baisse à proximité du support des 4110 points. Les opérateurs n’avaient que des sujets inquiétudes avec une dégradation de la situation en Europe notamment après l’annonce du retour en récession de l’Italie et du fléchissement de l’économie allemande. Quant aux tensions géopolitiques, elles prenaient un nouveau tournant en Irak où il était urgent d’intervenir pour éviter de nouveaux massacres de populations innocentes. Nous avions envisagé nonobstant cette situation anxiogène l’acquisition d’un Turbo Call prenant le soin d’évoquer un pari osé. L’audace serait donc payante puisque celui-ci a donné toute satisfaction.
 
 
Aux États-Unis, on refuse de se laisser aller au pessimisme et les principaux indices ont clôturé la semaine sur une note très positive. Les frappes militaires américaines semblent pour le moment porter ses fruits puisque les Djihadistes ont été dans l’obligation de reculer. Il n’y aura pas aujourd’hui de chiffres majeurs et les futures laissent augurer une poursuite du rebond.
 
 
Le Future CAC 40 est toujours aux mains des acheteurs lesquels le tirent en vue d’un retour au-dessus des 4180 points. C’est donc bien évidemment ce seuil qu’il faut maintenant surveiller pour acquérir de nouveau un Turbo Call. Un passage réussi des 4180 points permettrait d’envisager un objectif sur 4240 points. Il ne serait néanmoins pas raisonnable de se départir d’une certaine prudence puisque toute nouvelle alarmante en provenance d’Ukraine ou d’Irak relancerait la mécanique baissière.
 

En résumé, on peut envisager le Turbo Call CITI Code 9541C  et uniquement  au-dessus des 4180 points 
 
Notre stratégie du jour se base sur des données horaires du Future CAC 40. Il est possible de choisir des repères plus courts ( 5mn, 10 mn, 15 mn etc) ou plus longs (2 heures, 4 heures etc) mais les données horaires sont suivies par de nombreux professionnels. Autant essayer de voir et comprendre ce qu'ils font...
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal