Turbo CAC 40 : Calme plat


Rédigé par Bertrand Richard, le Mardi 8 Novembre 2016 à 11:18


Hier, nous avons préconisé l’adoption d’un turbo call CAC 40 à la condition que le contrat à terme sur l’indice parisien se maintienne bien au-dessus des 4425 points et mieux déborde les 4445 points. Bien évidemment, nous avons rappelé la nécessité d’une très grande prudence, peu persuadé que les sondages soient d’une fiabilité absolue gardant en mémoire le récent épisode malheureux du référendum anglais. Notre scénario était celui qu’il convenait de suivre, la prudence en moins puisque la hausse n’a pas souffert d’une véritable contradiction.
 
 
Aux Etats-Unis, il est encore trop tôt pour le dire mais le camp démocrate pourrait se fendre d’un grand merci  au FBI lequel crée le soulagement avec l’abandon de poursuites vis-à-vis d’Hillary Clinton. Les jeux sont-ils terminés pour autant ? La communauté financière veut le croire et à sa manière influence les porteurs d’actions, signifiant aux électeurs républicains investis que le lendemain ne chantera pas. Aujourd’hui, les initiatives devraient être très limitées ainsi que donnent à le croire des futures étals.
 
 
Le future CAC 40 n’est pas nourri de gros volumes, preuve que les gérants importants ne se laissent pas aller au pari. Ils optent pour le banc de touche et, à nos yeux, il ne faudrait pas les conspuer. Quitte à intervenir aujourd’hui, un turbo call CAC 40 reste d’actualité uniquement au-dessus des 4445 points devenu support.
 
 
Bertrand RICHARD                             

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40 5110C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4445 POINTS
 
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal