Turbo CAC 40 : Débâcle


Rédigé par Bertrand Richard, le Vendredi 15 Janvier 2016 à 11:57


Hier, le contrat à terme sur l’indice parisien venait à casser son support des 4300 points et dès lors promettait une chute difficilement prévisible. Compte tenu de l’extrême volatilité il nous semblait dangereux de prendre le train de la baisse en marche alors que ce dernier pouvait s’arrêter à tout moment. Nous avons préféré guetter un éventuel retour au-dessus des 4300 points pour acquérir un turbo call CAC 40. Ce scénario haussier nous a souri puisqu’il s’est parfaitement réalisé en milieu d’après-midi avec une ouverture plutôt optimiste du côté des marchés américains.
 
 
Aux États-Unis, le rebond de la veille pourrait bien tourner court avec la nouvelle dégringolade des cours du pétrole qui continue de flirter très dangereusement avec le seuil des 30 $. Cet après-midi de nombreuses données économiques seront publiés à savoir les ventes au détail, l’indice des prix, l’indice empire Manufacturing, la production industrielle et l’important indice de confiance du consommateur américain tel que calculé par l’université du Michigan. Pour l’instant, les futures sont en très forte baisse avec celui du S&P 500 en deçà des 1900 points.
 
 
Le future CAC 40 a bien tenté en tout début de séance de se maintenir au-dessus des 4300 points mais il n’a pas pu résister à la nouvelle déferlante des vendeurs. L’objectif des 4230 points est de nouveau en ligne de mire. Comme hier, nous préférons guetter un hypothétique retour au-dessus des 4300 points pour reprendre un turbo call CAC 40. Tout va dépendre des cours du pétrole, seul baromètre absolu du moment.
 
 
Bertrand RICHARD                        

3457C

EN RÉSUMÉ, ON  NE PEUT ENVISAGER  LE TURBO CALL CAC 40 CITI 3457C  QUE SI RETOUR AU-DESSUS DES 4300 POINTS. 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal