Turbo CAC 40 : Emballement


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 4 Novembre 2015 à 11:41


Hier, nous constations de nouveau un certain immobilisme du contrat à terme sur l’indice parisien. La résistance des 4935 points continuait à refouler le courant acheteur. En raison de ces éléments techniques, nous avons donné la préférence à un turbo put CAC 40. Ce dernier donnait plutôt satisfaction en fin de matinée mais le rebond des cours du pétrole a mis fin à la tendance baissière laquelle s’est donc terminée sur le support intermédiaire  mais symbolique des 4900 points.
 
 
Aux Etats-Unis, on pouvait noter une certaine agitation mais la hausse l’a finalement emportée, le secteur pétrolier étant dopé par la remontée franche des cours du pétrole. Cet  après-midi, on surveillera attentivement la création de l’emploi américain dans le secteur privé tel que répertorier par l’enquête ADP. Les opérateurs chercheront à savoir quelle influence pourraient avoir ces chiffres sur la décision de la Fed du mois de décembre. L’interprétation n’est d’ailleurs plus tout à fait claire puisque de bons chiffres seraient la résultante d’une bonne solidité l’économie américaine ce qui pourrait être salué par les acheteurs. La publication de l’ISM des services aura également son importance. Pour le moment, les futures s’inscrivent en territoire positif.
 
 
Le franc débordement des 4950 points a provoqué un emballement du future CAC 40 lequel s’est acheminé de manière très décidée vers la résistance des 4990 points. La bonne tenue des PMI des services tant en Chine qu’en Europe a suscité l’excitation des acheteurs. On peut maintenant tenter de jouer un retracement en direction des 4960 points avec un turbo put CAC 40. Ce scénario contrarien est néanmoins risqué et il faudrait impérativement couper les positions si franchissement euphorique des 5000 points.
 
 
Bertrand RICHARD                    

1534C

EN RÉSUMÉ, ON PEUT ENVISAGER  LE TURBO PUT CAC 40 CITI 1534C  MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 4925 POINTS.



Nouveau commentaire :


Avertissement légal