Turbo CAC 40 : Forte purge


Rédigé par Bertrand Richard, le Lundi 26 Septembre 2016 à 11:31


Vendredi, le contrat à terme sur l’indice parisien voulait incontestablement souffler après son très beau parcours de la veille qui lui avait permis de rejoindre, dans l’enthousiasme des acheteurs, la résistance des 4520 points. Il a passé la journée à tester la zone des 4475 points. Nous avons conseillé sous ce seuil l’acquisition d’un turbo put CAC 40. Si notre choix était le bon, l’écrasement de la volatilité n’a pas permis une véritable exploitation de la séance.
 
 
Aux États-Unis, la semaine qui s’annonce risque d’être assez acrobatique. En effet, le recul des cours du pétrole, par crainte de voir la réunion des producteurs de pétrole qui va se tenir à Alger tourner court, pèse sur la tendance. À cela, il faut ajouter le premier grand débat pour les élections présidentielles. La possibilité d’une victoire du camp républicain ne constitue plus une hypothèse d’école. La compétence de Donald Trump pour gérer la première économie mondiale est très fortement sujette à caution dans la communauté financière. Les vendeurs n’ont même pas à se baisser pour ramasser les prétextes. Il faudra cet après-midi uniquement surveiller les ventes de logements neufs. Pour le moment les futures sont très clairement inscrits en territoire négatif.
 
 
Le future CAC 40 a subi d’entrée de jeu une salve baissière avec retour en ligne droite sur le support des 4390 points. Les volumes sont assez importants et un retour sur 4330 points n’est pas à exclure car deux gaps jouent le rôle de clignotant. Dans l’immédiat, les acheteurs tentent une timide réaction. L’acquisition d’un turbo call CAC 40 n’est pas sans risque mais peut se concevoir si le support des 4390 points est effectivement préservé. À défaut il faudrait rapidement couper les positions.
 
 
Bertrand RICHARD    

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40  8659C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4390 POINTS    



Nouveau commentaire :


Avertissement légal