Turbo CAC 40 : Gap de soulagement !


Rédigé par Bertrand Richard, le Lundi 7 Novembre 2016 à 10:10


Vendredi, nous indiquions qu’un combat âpre se déroulerait, selon toute vraisemblance graphique sur le support des 4370 points. En effet, après une attaque très agressive des vendeurs dès l’ouverture, une certaine accalmie était décelable sur le dit support. Avec infiniment de prudence, nous avons envisagé un turbo call CAC 40 si un rebond voulait bien se mettre en place au-dessus des 4370 points. Notre scénario a bien failli être le bon en fin de séance officielle mais en réalité les acheteurs n’ont pas su véritablement revenir sur le devant de la scène.
 
 
Aux Etats-Unis, le VIX s’autorise des niveaux historiques. L’incertitude qui règne sur le sort des élections présidentielles est totale. D’un coté la stabilité avec Hillary Clinton plus ou moins paralysée avec un parlement républicain. De l’autre, la perspective très peu reluisante d’un isolationnisme aussi populiste que mortifère. Si les sondages en faveur d’Hillary Clinton sont remontés ce week-end avec l’affirmation étonnamment opportune du FBI de ne pas lancer de procédure à l’encontre de cette dernière, il ne faudrait pas oublier la « mésaventure » du Brexit. Les futures sont très haussiers ce matin mais…
 
 
Le future CAC 40 s’offre un gap haussier de près de cent points. Il est se situe désormais aux portes de la résistance des 4445 points. Très franchement, le meilleur conseil que nous pourrions prodiguer serait bien celui de choisir l’abstinence d’ici mercredi. En effet, les risques d’une déconvenue sont encore maximum, gentil FBI ou pas. Techniquement, un turbo call CAC 40 reste légitime au-dessus des 4425 points et peut se renforcer au-dessus des 4445 points. Avec toute l’hypocrisie légale voulue, nous rappelons que ceci n’est pas un conseil et que toute responsabilité est à rechercher du coté des sondeurs voire du FBI…
 
 
 
Bertrand RICHARD        

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40 5110C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4425 POINTS



Nouveau commentaire :


Avertissement légal