Turbo CAC 40 : Grosse crainte


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:03


Hier, le contrat à terme sur l’indice parisien créait à l’ouverture une belle illusion avec un démarrage en fanfare sur coup sifflet général pour les acheteurs. Les quelques empressés présents s’en sont sans doute voulu puisque la tendance s’est rapidement renversée, victime d’une volatilité exacerbée. Nous avions envisagé un rebond avec acquisition d’un turbo call CAC 40 si le support des 4495 points démontrait son efficacité. Notre scénario était le bon sauf à prendre des bénéfices rapidement au contact de la résistance intermédiaire des 4515 points. Après ce fut le règne des vendeurs…
 
 
Aux Etats-Unis, l’incertitude électorale est plus forte que jamais tandis que le FBI s’en mêle. La communauté financière est d’autant plus circonspecte que la campagne n’a pas permis de véritablement de connaître les programmes économiques des deux candidats, plus dans l’intense invective que dans la construction d’un débat porteur de vraies innovations. On surveillera cet après-midi les stocks de pétrole, l’enquête ADP sur l’emploi privé et bien sûr l’issue de la réunion de la FED. Pour le moment, les futures sont clairement négatifs et le sort du support des 2100 points par le S&P 500 est en jeu.
 
 
Le future CAC 40 a ouvert sur un gap baissier après une fin de séance déjà très noire. Le support des 4420 points veut néanmoins tenir et les acheteurs pourraient, à ce stade, réagir. Très prudemment, on peut envisager un turbo call CAC 40 mais on n’insiste surtout pas sous 4420 points.
 
 
Bertrand RICHARD                    

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40 5050C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4420 POINTS    
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal