Turbo CAC 40 : Je ris, je pleure...


Rédigé par Bertrand Richard, le Vendredi 30 Septembre 2016 à 11:17


Hier, le contrat à terme sur l’indice parisien s’envolait et débordait sans difficulté la résistance des 4475 points. La réunion « heureuse » de l’OPEP suscitait un réel engouement et le secteur pétrolier incitait les acheteurs à prendre l’ascendant. Nous avons conseillé l’acquisition d’un turbo call CAC 40 si la résistance des 4475 points se transformait bien en support. Nous souhaitions néanmoins l’appui dans l’après-midi des marchés américains. Or ceux-ci pouvaient être à la merci de la publication de l’estimation définitive du PIB pour le second trimestre. Effectivement, la progression du PIB relance l’idée d’une remontée des taux au mois de décembre prochain. Mais surtout, une dépêche de presse mentionnant les difficultés de la Deutsche Bank rencontrées avec certains de ses gros clients a fait fondre comme neige les gains issus de l’effet « OPEP ».
 
 
Aux États-Unis, le secteur bancaire a été lourdement affecté et un malheur ne venant jamais seul, le titre Apple a subi des dégagements lesquels se sont répercutés sur les trois indices majeurs. Cet après-midi, les marchés risquent de nouveau d’être affectés par l’onde de choc de Deutsche Bank. Ceci n’empêchera pas de surveiller le PMI manufacturier de la région de Chicago, les dépenses et revenus des ménages et enfin l’indice de confiance du consommateur tel que calculé par l’université du Michigan. Pour le moment, les futurs sont encore baissiers.
 
 
Le future CAC 40 ouvre assez naturellement en forte baisse. Celle-ci avait débuté la veille après la séance officielle. Le support des 4390 points est maintenant transformé en résistance. Le gap du 19 septembre à l’ouverture se place désormais en ligne de mire. Néanmoins, le future CAC 40 cherche actuellement à préserver le support intermédiaire des 4360 points. Non sans une certaine audace, on peut encore donner la priorité à un turbo call CAC 40 mais en s’interdisant absolument d’assister sous 4360 points.
 
 
Bertrand RICHARD                 

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40  8659C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4360 POINTS    



Nouveau commentaire :


Avertissement légal