Turbo CAC 40: Lourde chute


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 24 Février 2016 à 11:53


Hier, nous avons conseillé l’acquisition d’un turbo CAC 40 compte-tenu de l’incapacité du contrat à terme sur l’indice parisien à s’affranchir de la résistance bien ronde des 4300 points. Nous estimions en outre qu’un renfort s’imposerait si cassure des 4275 points. L’évolution de nouveau très négative des cours du pétrole a très nettement favorisé notre scénario baissier. Il s’était dessiné entre 4275 et 4300 points une bande étroite de transaction à comparer avec un ressort. Ce type de configuration génère le plus ou souvent des mouvements violents dés qu’une tendance se dessine, en l’espèce un mouvement baissier non équivoque.
 
 
Aux États-Unis, la baisse l’a également emportée avec des cours du pétrole qui mobilisent seuls ‘attention. Les autres indicateurs de la journée comme la vente de logements existants ou l’indice de confiance du consommateur américain n’ont eu aucune influence. La volonté très clairement affirmée de l’Arabie Saoudite de mettre à mal les producteurs de gaz de schiste constitue une réelle menace pour tout le secteur pétrolier américain. Cet après-midi, on surveillera avec attention les stocks de pétrole mais aussi le PMI manufacturier et les ventes de logements neufs. Pour le moment, les futures sont assez négatifs.
 
 
Le future CAC 40 a accentué comme il fallait s’y attendre le mouvement de baisse initié hier après-midi. Il a comblé un gap dans la région des 4220 points puis la cassure des 4210 points l’a propulsé en direction des 4155 points. C’est désormais dans cette région qu’il faut guetter un éventuel rebond pour envisager prudemment un turbo call CAC 40 pour jouer une réaction même modeste des acheteurs. On n’insiste surtout pas sous 4150 points.
 
 
Bertrand RICHARD                    

8813C

EN RÉSUMÉ, ON PEUT ENVISAGER  LE TURBO CALL CAC 40 8813C UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4150 POINTS.



Nouveau commentaire :


Avertissement légal