Turbo CAC 40 : Madame la Marquise


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 9 Novembre 2016 à 11:01


Hier, nous prônions essentiellement l’adoption du banc de touche tant nous étions méfiant à quelques heures d’une élection au retentissement mondial. La certitude que le camp démocrate l’emporterait ne nous habitait pas. La résonance du Brexit abîmait encore nos oreilles. Pour effectuer le « job », nous nous sommes contentés de rappeler que le support des 4445 points n’était pas remis en cause et que cela justifiait la priorité théorique à donner à un turbo call CAC 40. Nous n’avions pas tort même si l’éloignement bénéficiaire du support ne s’est réalisé qu’après la séance officielle avec la locomotive haussière américaine.
 
 
Aux Etats-Unis, le Brexit +++ promis par Donald Trump s’est bien mis en place renvoyant medias et sondeurs à de solides remises en question. Les futures accusent le coup et promettent une réaction de dépit. Faut-il vraiment paniquer pour se ressaisir dans la foulée, jurisprudence Brexit encore ?  Belle question à laquelle il va falloir répondre non sans une forte volatilité. Pour le moment, les futures sont en baisse mais rien de très signifiant. Tout va bien Madame la Marquise si ce n’est un petit rien, le grand retour du protectionnisme…
 
 
Le future CAC 40 aurait du permettre aux vendeurs de se frotter les mains mais manifestement la pêche est bien maigre, à se demander si le gap d’ouverture ne va pas être rapidement comblé. Au-dessus des 4445 points, et oui, un turbo call CAC 40 reste d’actualité ! Le calme n’est pas promis pour autant donc prudence, les réactions à chaud sur un événement historique ne sont jamais évidentes.
 
 
Bertrand  RICHARD       

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT TOUJOURS ENVISAGER   LE TURBO CALL CAC 40 5110C  MAIS TOUJOURS ET UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4445 POINTS



Nouveau commentaire :


Avertissement légal