Turbo CAC 40 : Manque de conviction


Rédigé par Bertrand Richard, le Mardi 8 Décembre 2015 à 11:07


Hier, nous indiquions qu’en sauvant le support des 415 points, le contrat à terme sur l’indice parisien se ménageait un bel espace haussier en direction de la résistance des 4860 points. Aussi, tout en tenant compte d’une forte volatilité encore présente, la préférence pour un turbo call CAC 40 devenait une évidence. En effet, les acheteurs ont poussé les cours vers les 4800 points avant de lâcher du lest.
 
 
Aux États-Unis, la chute des cours du pétrole n’a pas permis de prolonger  l’échappée haussière de la fin de semaine. L’Arabie Saoudite a pesé de tout son poids pour que l’OPEP ne réduise pas ses quotas de production. Elle cherche ainsi à mettre en difficulté l’Iran qui va bientôt revenir sur le marché et les américains dont les producteurs de gaz de schiste sont victimes de coûts d’extraction trop importants. Il n’y aura pas aujourd’hui de données importantes. Pour le moment, les futures se sont installés clairement en territoire négatif.
 
 
Le future CAC 40 est revenu dangereusement à proximité du support des 4715 points. Ce dernier est encore protégé et justifie en théorie la priorité à donner à un turbo call CAC 40. Comme hier, on se méfiera d’une très forte volatilité. On évitera les turbos à barrières désactivantes proches des cours et on n’hésitera pas à couper les positions en deçà des 4700 points.
 
 
Bertrand RICHARD                      

0856C

EN RÉSUMÉ, ON PEUT ENVISAGER  LE TURBO CALL CAC 40 CITI 0856C  MAIS UNIQUEMENT AU-DESSUS DES 4715 POINTS.



Nouveau commentaire :


Avertissement légal