Turbo CAC 40: Pas de redressement


Rédigé par Bertrand Richard, le Lundi 27 Juin 2016 à 10:56


Vendredi, nous avons envisagé l’acquisition d’un turbo call CAC 40 si le support des 4105 points était bien réintégré. La volatilité connaissait un pic historique avec des mouvements aussi fous qu’erratiques au point que les fourchettes entre achat et vente étaient bien éloignées des traditionnels trois points, preuve que les pièges étaient nombreux et les acquisitions dangereuses. Il fallait profiter d’un beau sursaut dans l’après-midi sans oublier de réaliser ses  bénéfices à l’approche des 4200 points.
 
 
Aux Etats-Unis, la baisse était également et nécessairement au rendez vous mais sans les excès européens ou asiatiques. Les questions de l’impact du Brexit sur l’économie américaine vont se multiplier. Un partenaire naturel du cousin du grand large vient de disparaître et avec lui un pied en Europe. L’ordre du Monde s’en trouve perturbé avec en premier lieu un risque bancaire après le violent décrochage de la Livre. Les questions sans réponses constituent du pain béni pour les vendeurs et il n’est pas sûr que la FED, comme les autres banques centrales, puisse se montrer rassurante. Pour le moment, les futures sont clairement baissiers.
 
 
Le future CAC 40 ne veut pas revenir au-dessus des 4105 points et la baisse entretient la baisse. En deçà des 4105 points, il apparaît opportun de se laisser porter par la vague baissière en l’accompagnant avec un turbo put CAC 40. Attention néanmoins à la très forte volatilité. Turbos à barrière désactivante éloignée et ordres stops sont les éléments principaux d’un kit de survie indispensable.
 
 
Bertrand RICHARD                

7373C

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO PUT CAC 40  7373C  MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 4105 POINTS.
 
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal