Turbo CAC 40: Petite branche


Rédigé par Bertrand Richard, le Mardi 5 Juillet 2016 à 10:54


Hier, nous étions sans doute un peu trop confiants, gageant que le contrat à terme sur l’indice parisien ne s’en remettrait pas aux mains des vendeurs en l’absence de données économiques américaines et surtout sans les opérateurs américains. Aussi, nous guettions un repli vers les 4225 points pour acquérir un turbo call CAC 40. C’était sans compter sans les déboires du secteur bancaire italien qui faisait oublier le Brexit mais pas en mieux. Bref, une séance difficile.
 
 
Aux Etats-Unis, après trois jours de congés, il va être délicat de se réveiller du bon pied si l’on en juge par des futures tout de rouges vêtus. A la morosité européenne, il va falloir composer avec un baril de pétrole, victime de fortes prises de bénéfices. Le Yen et l’or triomphent, un cocktail à la potion amère que n’apprécient pas les acheteurs. Il faudra surveiller cet après-midi les commandes à l’industrie mais cela pourrait être insuffisant pour optimiser les principaux indices.
 
 
Le Future CAC 40 enfonce avec gap le support des 4225 points et rejoint maintenant la branche très fragile des 4885 points. Une cassure de ce seuil induirait un courant vendeur agressif car plus rien techniquement interdirait un retour sur 4105 points. Un turbo call CAC 40 ne pourrait se concevoir que si vrai maintien au-dessus des 4185 points. En deçà, un turbo put CAC 40 deviendrait simplement obligatoire.
 
 
Bertrand RICHARD                       

7373C

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO PUT CAC 40  7373C  MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 4185 POINTS.
 
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal