Turbo CAC 40 : Peut-être avec Trump ?


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 11 Janvier 2017 à 11:15


Hier,nous avons continué de prôner l’acquisition d’un turbo put CAC 40 toujours à la condition sine qua non que le contrat à terme sur l’indice parisien veuille bien clairement casser le support des 4880 points. Nouvelle déception et nouvelle séance inexploitable avec des opérateurs incapables d’adopter avec conviction un camp plus que un autre. La prudence est à son maximum avant la conférence de presse de Donald Trump.
 
 
Aux Etats-Unis, la consolidation reste modeste et n’a d’ailleurs pas empêché de nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500. Il est clairement attendu des mesures de déréglementation du secteur bancaires et l’annonce de la mise en place de grandes infrastructures. Il n’est pourtant pas certain que Donald Trump fasse de grandes déclarations, les questions risquant de se focaliser sur les enquêtes, vraies ou fausses, diligentées par la Russie. A quelques jours de l’investiture officielle, cela fait désordre mais les opérateurs ne semblent pas s’en émouvoir à en croire les futures à l’équilibre. On surveillera  cet après-midi les stocks de pétrole sachant que les cours de l’or noir reprennent de la hauteur.
 
 
Le future CAC 40 après une chute sur 4555 points regagne le terrain concédé et réintègre sans discussion le support des 4880 points. Tout peut se jouer cet après-midi avec Donald Trump afin de voir (enfin) émerger une tendance. Tant que les 4910 points ne sont pas débordés, nous privilégions l’adoption d’un turbo put CAC 40 si cassure des 4880 points. Entre 4880 et 4910 points, les initiatives sont dangereuses car le brouillard est total.
 
 
Bertrand RICHARD                      

EN RÉSUMÉ, ON  ADOPTE LE TURBO PUT CAC40 CODE 4803C MAIS UNIQUEMENT SOUS 4880 POINTS.



Nouveau commentaire :


Avertissement légal