Turbo CAC 40: Pomme, sauce japonaise


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 27 Juillet 2016 à 11:40


Hier, le contrat à terme sur l’indice parisien débutait la séance sur une note très négative avec retour sur le support intermédiaire des 4350 points. Une fois encore, la résistance des 4395 points remplissait son office de sorte que nous avons choisi de donner la priorité à un turbo put CAC 40. Si les cours sont bien restés sous 4395 points, les vendeurs ne se sont pas pour autant montrés très agressifs de sorte que notre scénario baissier ne s’est finalement pas concrétisé.
 
 
Aux États-Unis, les principaux indices ont joué la carte de l’attentisme. En effet, la réunion de la Fed débutée hier se poursuit aujourd’hui. Personne ne prévoit une hausse des taux mais des indications sont attendues pour savoir si la réunion de septembre en sera l’occasion. Apple a publié hier soir après la séance des résultats en baisse mais qui devraient être bruyamment salués aujourd’hui car ils battent et de loin les prévisions ! Le PDG est par ailleurs très confiant dans le succès des nouveaux produits à venir (Iphone 7) et de la branche service. La pomme est toujours bonne à croquer… Et les futures promettent de nouveaux records.
 
 
 
S’il fallait demeurer dans le domaine culinaire, la cuisine japonaise est, ce matin, particulièrement goûteuse. En effet, le gouvernement nippon ne prévoit pas moins de 240 milliards de dollars pour relancer une économie transformée depuis plus de 20 ans en un mastodonte désespérément à l’arrêt. Il n’est pas certain que cela serve à grand chose mais les marchés sont sensibles à ce type de geste. Le future CAC 40 trouve là un bon prétexte pour s’affranchir des 4395 points et rejoindre avec célérité la résistance des 4460 points. Si retour sous ce seuil, on peut donner la préférence à un turbo put CAC 40 pour jouer une éventuelle faiblesse de séance.
 
 
Bertrand RICHARD                       

4073C

EN RÉSUMÉ, ON  PEUT ENVISAGER   LE TURBO PUT CAC 40  4073C  MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 4460 POINTS



Nouveau commentaire :


Avertissement légal