Turbo Future CAC 40 : Grand écart


Rédigé par Bertrand Richard, le Mardi 10 Mars 2015 à 12:12


Hier, le future CAC 40 débutait la séance sur un retour franc en deçà du seuil des 4950 points. Celui-ci retrouvait donc clairement son statut de résistance. Nous avons de ce fait privilégié un turbo put en évoquant la possibilité non garantie d’un cheminement en direction des 4910 points. Les vendeurs n’ont pas trouvé l’énergie nécessaire pour la réalisation de ce scénario et le future CAC 40 s’est contenté de modestes variations à proximité de la résistance des 4950 points.
 
Aux États-Unis, les bons chiffres de l’emploi font toujours craindre une remontée des taux directeurs de la Fed dès le mois de juin prochain même si certains commentateurs estiment que ce n’est pas une urgence absolue en l’absence d’inflation. Le dollar est d’ailleurs à des niveaux suffisamment élevés pour que la Fed ne prenne pas le risque d’en faire plus. Quoi qu’il en soit l’heure est au questionnement et les investisseurs américains deviennent frileux. On surveillera cet après-midi les stocks des grossistes. Pour le moment, les futures sont plutôt baissiers.
 
 
Le future CAC 40 a été victime d’un grand écart pour la première heure de la séance officielle. Il en résulte une petite bougie noire avec de longues mèches inférieure et supérieure. Ceci est assez révélateur d’une période d’incertitude. On continue de privilégier un turbo put tant que le future CAC 40 se situe en deçà des 4950 points. On pourrait renforcer si cassure des 4905 points.
 
 
Bertrand RICHARD               

2065C

EN RÉSUMÉ, ON PEUT ENVISAGER  LE TURBO PUT CITI CODE 2065C  MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 4950 POINTS. Renfort si cassure des 4905 points.

Notre stratégie du jour se base sur des données horaires du Future CAC 40. Il est possible de choisir des repères plus courts ( 5mn, 10 mn, 15 mn etc) ou plus longs (2 heures, 4 heures etc) mais les données horaires sont suivies par de nombreux professionnels. Autant essayer de voir et comprendre ce qu'ils font...



Nouveau commentaire :


Avertissement légal