Turbo TOTAL : Puits rempli


Rédigé par Bertrand Richard, le Mercredi 12 Octobre 2016 à 09:53


Nécessairement, la valeur est très sensible aux fluctuations des cours du pétrole même si le groupe cherche à se diversifier et à préparer sa mutation pour demeurer un grand groupe international quand l’énergie fossile aura disparu de la planète ou demeurera au moins anecdotique. La dernière réunion des grands pays producteurs de pétrole agglomérés au sein de l’Opep devait se solder par un échec. Il apparaissait invraisemblable aux yeux des observateurs que l’Arabie Saoudite puissent discuter avec l’Iran ou encore qu’un gel de la production mondiale puisse favoriser les sociétés américaines, exploitantes du gaz de schiste. Et pourtant, c’est bien ce qui s’est décidé le 28 septembre à Alger. Encore mieux, la Russie applaudit à ces choix et compte bien peser pour réduire l’offre mondiale.
 
 
Le titre Total qui menaçait de casser son support des 40,50 euros s’est bien évidement fortement repris pour rejoindre assez aisément la résistance intermédiaire des 44 euros. Au passage, il a rempli le gap laissé ouvert depuis le 12 septembre. La question se pose de savoir si l’arrivée sur le seuil des 44 euros ne va pas susciter une intervention des vendeurs qui pourraient prendre prétexte des prévisions assez pessimistes de l’agence internationale de l’énergie sur les besoins des grandes économies notamment émergentes.
 

Ainsi, sauf débordement des 44 euros qui invaliderait tout scénario baissier, on peut envisager l’acquisition du turbo put BNP CODE IY09B prix d’exercice 47 euros pour une échéance au 16 décembre 2016. Un objectif dans la zone des 42 euros serait une première étape.

TURBO PUT TOTAL

  • MNÉMO : IY09B 
  • ISIN : FRBNPP001UX0
  •  
    • Achat
    • € 0,39
    • 20 000 PIÈCES
  •  
    • Vente
    • € 0,40
    • 20 000 PIÈCEs
 



Nouveau commentaire :


Avertissement légal