VIX : Le Turbo de la peur


Rédigé par Bertrand Richard, le Jeudi 31 Janvier 2013 à 15:17


VIX : Le Turbo de la peur

Le Turbo de la peur

 
Pratiquement en marge de ses travaux traditionnels autour des cours des sous-jacents, l’analyse technique s’intéresse de plus en plus à l’influence des volumes pour savoir si une tendance est forte car bien nourrie. Plus récemment, elle cherche des enseignements de la volatilité. Celle-ci se définit comme une mesure de l’écart de cours sur une période de temps donnée. Ainsi, sur une séance il est aisé de relever le plus haut et le plus bas. La différence entre les deux constituera la volatilité. Un accroissement de la volatilité désigne une nervosité liée à une peur. Une diminution de la volatilité se justifie quand les craintes disparaissent. Ainsi, actuellement la volatilité se situe à un très faible niveau car le consensus haussier est devenu très fort au fur et à mesure que les craintes macro-économiques s’estompaient ( pas de disparition de l’Euro, reprise américaine, croissance repartie en Chine etc). Le marché financier de Chicago a mis au point un indicateur de volatilité qui évolue tous les jours sur la base des options (calls et puts) qui s’appuient sur les 500 valeurs de l’indice S&P 500. cet indicateur a pour fonction d’anticiper la volatilité pour les prochains jours.
 
Il est de coutume de surnommer le VIX, l’indicateur de la peur. Un vrai mouvement haussier s’accompagne d’une baisse du VIX (pas de peur) et une baisse profonde doit voir le VIX s’élever (nervosité, fébrilité). On peut essayer de noter des amorces de divergences et ainsi anticiper des retournements de tendances.
 
Le S&P 500 n’est plus très loin de ses plus hauts historiques et flirte au demeurant avec la barre symbolique des 1500 points. Ne faut-il pas après une tendance haussière soutenue initiée depuis le 19 novembre craindre si ce n’est un retournement important du moins une phase de consolidation pratiquement souhaitable ? Le VIX semble vouloir remonter après un récent bas sur 12.50.
 
Il est désormais possible d’accompagner le VIX avec un Turbo Call ou Put. Nous avons retenu le Turbo Call de chez Commerzbank de prix d’exercice sur 9.30 USD avec échéance illimitée et barrière désactivante fixée à 9.85 (Code 6X76Z) . La barrière est suffisamment éloignée pour limiter les risques. Nous regrettons simplement une échéance illimitée. En effet, celle-ci varie selon des critères propres à l’émetteur liés à l’évolution des taux et donc au temps qui passe. On retrouve avec des échéances illimitées les désagréments du warrant, l’impact de la valeur temps. Nous préférons  donc des échéances fixes avec des gammes de produits régulièrement renouvelées.
 
Enfin, il est déconseillé d’acquérir le Turbo avant l’ouverture du marché de Chicago (14 heures en France). On joue la peur mais on évite de se faire…peur.





Nouveau commentaire :


Avertissement légal