Turbo CAC 40 : Bandeau d'hésitation


Cette analyse du CAC 40 et le conseil de trading sur turbo ont été rédigés par Bertrand Richard, le Vendredi 4 Mai 2018 à 10:50


Hier, nous avons conseillé de privilégier un turbo put CAC 40 en raison d’une résistance sur 5500 points très prégnante qui pèse sur les envies d’initiatives des acheteurs. Pour autant, nous n’attendions pas une prise en mains des vendeurs lesquels ne veulent pas non plus trop se manifester. Le graphique est pour le moins parlant avec une succession de petites bougies sans corps vraiment déterminants, juste reflet d’une volatilité écrasée et donc disparue. Le turbo put CAC 40 s’est tout de même apprécié en fin de séance officielle mais l’on a connu mieux !
 
 
Aux Etats-Unis, la morosité s’installe avec un certain retour de la géopolitique et de la macroéconomie qui vient jeter de l’ombre sur une saison des résultats jusqu’ici plutôt étincelante. Les discussions avec la Chine sont pour le moins laborieuses et le vent, très mauvais, du protectionnisme continue de souffler. L’ISM des services a également déçu et  l’attitude de la FED a perdu en lisibilité. Cet après-midi, on surveillera essentiellement les chiffres officiels de l’emploi. La composante salaire va trouver toute son importance pour savoir s’il faut craindre une nette résurgence de l’inflation et donc la nécessité pour la FED d’agir énergiquement sur les taux. Pour le moment, les futures ne prédisent rien de particulier.
 
 
Le future CAC 40 a élargi un peu le bandeau de transaction dans lequel il s’est enfermé depuis mercredi. Il se situe actuellement sur le petit support des 5465 points. Il laisse toujours son gap haussier de mercredi ouvert. On surveille une cassure des 5465 points. Ceci justifierait notre insistance à privilégier un turbo put CAC 40 car un découragement des acheteurs peut intervenir si les chiffres américains de l’emploi créent l’émoi.
 
 
Bertrand RICHARD

EN RÉSUMÉ, ON  ENVISAGE LE TURBO PUT CAC 40 CODE 9265C MAIS UNIQUEMENT EN DECA DES 5500 POINTS ET MIEUX 5465 POINTS.




Avertissement légal